1. médialab Sciences Po
  2. Activities
  3. Gouverner la parole en ligne

Gouverner la parole en ligne

Comment voulons-nous être modérés ?

Le tournant dans la gouvernance de la liberté d’expression à l’ère plateformes numériques invite à interroger le statut de la régulation « privée » des contenus numériques. Cela pose nécessairement la question de savoir « Quel internet voulons-nous » ? Comment assurer une gouvernance responsable des grands acteurs numériques qui permettrait d’articuler liberté d’expression et protection des publics ?

Research

Considérant que le problème public des libertés numériques est une entreprise collective de production de connaissance, ce projet de recherche vise à examiner ces questions du point de vue des régulateurs et des acteurs publics, mais aussi et surtout des internautes. 

Contexte et objectifs 

Depuis quelques années, les plateformes de médias sociaux sont au cœur d’un important débat sur la modération des contenus. De nombreuses préoccupations ont été soulevées concernant la diffusion de discours haineux, de propagande jihadiste et de fausses informations sur les plateformes numériques. Dans ce contexte, la régulation des géants du web a souvent été présentée comme une réponse nécessaire pour garantir l'équilibre démocratique et la stabilité géopolitique au sein de nos sociétés. Face à la pression des pouvoirs publics et de la société civile, les plateformes ont été contraintes d’élargir leurs règlements et politiques, d’agrandir leur équipe de modération, de sous-traiter les opérations de modération ainsi que d’ajouter de nouvelles technologies de détection algorithmique basées sur l’Intelligence artificielle (IA). Malgré ce renforcement de la modération, il n’en demeure pas moins que le débat public reste particulièrement clivé, entre ceux qui critiquent les plateformes pour leur inaction et leur passivité et ceux qui y voient une véritable atteinte à la liberté d’expression. 

Objectifs et méthodologie 

Ce projet de recherche souhaite explorer les normes du dicible en train de se faire: ses frontières et complexités, ses controverses et débats, ses pratiques et attentes normatives. En poursuivant ce type de questionnement, le projet cherche à identifier et explorer des formes possibles de régulation démocratique de contenus sur internet, pour que celui-ci reste un espace de débat, d’engagement et de liberté.  À partir de différentes méthodologies en sciences sociales et en recherche en design, ce projet aura pour objectifs  : 

  • De qualifier et identifier les frontières du dicible, à partir du point de vue des régulateurs, des acteurs du numérique et des internautes. 
  • D'explorer les comportements et les pratiques des utilisateurs à l’égard des discours qu’ils jugent offensants ou haineux. 
  • D’expérimenter collectivement la modération des contenus à partir d’ateliers participatifs. 

Partenariats 

Ce projet de recherche est financé par la Chaire Good In Tech et le McCourt Institute.