1. médialab Sciences Po
  2. Activities
  3. GOPI

GOPI

Pour mieux comprendre et modéliser la façon dont les controverses de santé publique cristallisent et se transforment dans différentes arènes, GOPI propose d'étudier les dynamiques argumentatives des acteurs en soumettant leur parole à des méthodes innovantes d’analyse du langage.

Pour mieux comprendre et modéliser la façon dont les controverses de santé publique cristallisent et se transforment dans différentes arènes, GOPI propose d'étudier les dynamiques argumentatives des acteurs en soumettant leur parole à des méthodes innovantes d’analyse du langage.

Research

Avec les possibilités offertes par le web, les traditionnels gatekeepers de l’information ont progressivement disparu ouvrant les portes de la publication en ligne à de nombreux intervenants. Chacun peut ainsi participer aisément à l’élaboration collective du discours sur des sujets d’intérêt général mais avec ce processus, qui donne naissance à l'expression de voix alternatives, émerge également un climat de scepticisme généralisé qui n’épargne pas les questions de santé publique.

Objectif et méthodologie

L’objectif principal du projet GOPI est de développer des méthodologies innovantes pour décrire et analyser la dynamique des discussions autour de trois problèmes de santé publique dans l’espace public:

  • les débats autour des enjeux sanitaires des pesticides,
  • le rôle de l’IA en médecine,
  • la controverse sur l’obligation vaccinale. 

L’originalité du projet est d’articuler les méthodes récentes en traitement automatique de la langue notamment les approches géométriques des techniques de plongement de mots, une sociologie pragmatique des problèmes publics attentive à la construction des arguments et à leur circulation, et une infrastructure de collecte de données qui permette de tracer toute la diversité des espaces discursifs qu’occupent les acteurs.

Une infrastructure de collecte de données, déjà fonctionnelle, indexe les documents générés par diverses sources (médias en ligne, tweets, Facebook public, forums, etc.) et pertinents pour rendre compte des dynamiques argumentatives propres à chaque sujet d’étude. 

Equipe projet

Le projet rassemble ainsi des sociologues spécialisés sur chaque cas d’étude, des chercheurs en TAL, en analyse de réseaux et des ingénieurs qui développeront une plateforme commune dans laquelle les traces numériques seront analysées, interprétées et visualisées.