1. médialab Sciences Po
  2. Productions
  3. Enquêter à partir des traces textuelles du web

Enquêter à partir des traces textuelles du web

Jean-Philippe Cointet, Sylvain Parasie

L’essor du web et des réseaux sociaux offre aux chercheurs en sciences sociales un volume considérable de textes : des livres et des articles numérisés ou « nativement numériques », mais aussi des discussions sur des forums, des échanges sur les réseaux sociaux ou des propos tenus sur diverses plateformes en ligne. D’une grande hétérogénéité, ces matériaux textuels sont le support d’un registre étendu d’activités sociales : des citoyens débattent sur une plateforme délibérative des réformes souhaitables en matière de fiscalité et de services publics ; un travailleur présente son parcours, ses compétences et ses contacts professionnels sur LinkedIn ; des mères de famille échangent des conseils de puériculture sur un forum, etc. Combinés au développement d’outils informatiques, ces matériaux sont à l’origine d’une promesse qui a été formulée à l’intérieur comme à l’extérieur des sciences sociales : notre compréhension du monde social serait plus profonde et plus précise si nous exploitions quantitativement les « traces » textuelles de tant d’activités sociales (Lazer et al., 2009). [Premières lignes]