La société ne se laisse pas mettre en équations… et en algorithmes? Retour aux actualités

Mardi 29 janvier, le séminaire du médialab accueille Pablo Jensen pour une intervention intitulée:

«La société ne se laisse pas mettre en équations… et en algorithmes? ».

La présentation d’une heure sera suivie d’une heure d’échanges.

Résumé

Croissance économique, classements des lycées, publicités sur le Web: de plus en plus, nos comportements sont mis en chiffres, en équations, pour aiguiller ou prédire nos comportements.  Peut-on s’inspirer des techniques de modélisation mathématique et de simulation informatique élaborées dans les sciences naturelles pour comprendre enfin la société et l’améliorer? Les big data, ces abondantes traces numériques que nous produisons constamment, nous permettront-elles de créer une nouvelle science de la société, aussi performante que les sciences de la nature, notamment grâce aux exploits des réseaux de neurones.

Biographie

Pablo Jensen (@pablojensenlyon) est directeur de recherches au CNRS, membre du laboratoire de physique de l’Ecole normale supérieure de Lyon. Après avoir modélisé la matière, il se consacre à l’étude des systèmes sociaux, en collaboration avec des informaticiens et des chercheurs en sciences sociales.

Il est le fondateur des cafés des sciences et l’auteur de « Des atomes dans mon café crème » (Seuil, 2001) et « Pourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations » (Seuil, 2018).

Informations pratiques

Séminaire ouvert à tous, dans la limite des places disponibles.
Inscription préalable fortement recommandée: s’inscrire

Mardi 29 janvier 2019 – 14h00 à 16h00
Salle du médialab, 13 rue de l’Université, 75007 Paris