Le système de crédit social en Chine Retour aux actualités

Mardi 18 décembre, le séminaire du médialab accueille Séverine Arsène pour une intervention sur:

«Le système de crédit social en Chine ».

La présentation d’une heure sera suivie d’une heure d’échanges.

Résumé

Le système de crédit social est un projet politique du gouvernement chinois qui entend répondre aux dysfonctionnements chroniques de l’application des lois et des règlements. En construisant des indicateurs de « crédit » (au sens financier et au sens de « confiance »), associés à un systeme d’incitations et de sanctions, l’idée est d’encourager les citoyens à mieux se comporter, et de leur fournir des signaux facilitant les transactions entre individus, entreprises et administrations. De nombreuses expérimentations sont d’ores et déjà en place à l’échelle locale (municipalités, provinces), ainsi que dans diverses administrations. Le projet sert aussi d’inspiration à des initiatives privées, telles que le dispositif Credit Sesame, qui utilise les donnés d’usage de Alibaba pour attribuer une note de confiance, qui peut être utilisee dans le cadre du e-commerce et d’autres services appartenant au groupe.
Le système de crédit social fait l’objet de nombreuses spéculations dans la presse, sous la forme de représentations dystopiques souvent factuellement inexactes, peut-être parce qu’il résonne avec une anxiété légitime, liée à l’exploitation massive des données personnelles par de nombreux acteurs publics et privés.
L’objectif de ce séminaire sera de décrire ce que l’on sait aujourd’hui de l’application du système de crédit social, et ce qu’il révèle des transformations du régime politique chinois. La discussion s’ouvrira sur de possibles comparaisons avec d’autres dispositifs de gouvernance qui reposent sur la collecte, le partage et la publication des données personnelles.

Lectures recommandées :

Biographie

Séverine Arsène est politologue et sinologue. Ses recherches portent sur la stratégie numérique de la Chine.
Docteure de l’IEP de Paris, elle a mené des recherches au Centre Français d’Etudes sur la Chine Contemporaine à Hong Kong, au laboratoire Orange Labs à Pékin et enseigné à l’Université Lille 3 et à l’Université Georgetown (Washington DC). Elle a été rédactrice en chef de la revue Perspectives chinoises et a fondé la revue en ligne AsiaGlobal Online (University of Hong Kong). Son livre, Internet et politique en Chine, a été publié aux éditions Karthala en 2011.

Informations pratiques

Séminaire ouvert à tous, dans la limite des places disponibles.
Inscription préalable fortement recommandée: s’inscrire

Mardi 18 décembre 2018 – 14h00 à 16h00
Salle du médialab, 13 rue de l’Université, 75007 Paris